Les utilisations du niveau laser

de | 21 janvier 2013

Je me facilite les travaux !

Recevez régulièrement les meilleurs tutoriels, guides pratiques et vidéos gratuits pour des travaux moins cher, plus simples et sans mauvaise surprise.

 

Les 5 utilisations du niveau laser

Dès le début de mon chantier de construction, j’ai fait l’acquisition d’un niveau laser. J’avais d’ailleurs écrit un billet intitulé «comment choisir son niveau laser »  sur le sujet à cette occasion.

Dans cet article, je vais vous expliquer à quoi m’a servi mon niveau laser et pour quelles applications un niveau laser peut être utile.

Les utilisations du niveau laser

Utilisation du niveau laser pour aligner des suspentes

La première utilisation que j’ai faite de mon laser Bosch a été pour aligner les suspentes que j’ai placé au rez de chaussée dans entre les poutrelles et les hourdis, mais également à l’étage sur les chevrons.

Au lieu d’utiliser l’habituel cordeau, j’ai utilisé le niveau laser après avoir réglé les suspentes des 2 extrémités. Le laser m’a permis non seulement d’aligner horizontalement les suspentes mais également verticalement.

J’ai ainsi pu, au rez de chaussée, caler mon placo à raz des coffrets des volets roulants, afin qu’il n’y ait pas de jour et que le coffret soit accessible.

Pour cela il faut choisir un modèle laser fourni avec une perche, comme le niveau laser PCL 20 Bosch que j’ai acheté.

 

Le niveau laser permet de régler la verticalité des cloisons

Dans la suite de mon projet de construction, le niveau laser m’a permis de régler la verticalité des cloisons et leur écartement constant par rapport au mur. Une fois l’emplacement de lisses au sol tracé, je marquais avec le laser un point au plafond pour avoir l’emplacement de ma lisse supérieure.

Il m’a également permis de régler le placage périphérique correctement vis-à-vis des huisseries. En effet le rayon laser me permettait de voir rapidement comment allait arriver mes fourrures et donc mon placo (en ajoutant 13 mm d’épaisseur) vis-à-vis des portes et fenêtres.

 

Utilisation du niveau laser pour tracer l’emplacement des cloisons

Au rez de chaussée et à l’étage, le laser m’a permis de tracer rapidement l’emplacement de mes cloisons au sol, de vérifier l’équerrage et de tracer au plafond l’emplacement des rails supérieurs, avec une verticalité parfaite.

C’est également très pratique pour tracer les emplacements des câbles électriques et per qui doivent retomber dans les cloisons.

 

Le niveau laser est très utile pour calpinage pour le carrelage et aligner les carreaux

Lorsque j’ai commencé le carrelage du séjour, le laser m’a aidé à faire le calepinage et à tracer les 2 droites perpendiculaires qui permettent de démarrer le carrelage. Cela permet rapidement de déplacer le point de départ, sans avoir à tracer 10 fois.

Cela permet surtout de tracer une perpendiculaire parfaite, beaucoup plus précise qu’en mesurant.

Astuce : Afin de vérifier la perpendiculaire, partir du principe que le triangle est un triangle rectangle. Faites le carré de l’hypoténuse (la plus grande longueur) et le carré des 2 cotés adjacents à l’angle droit que vous additionnez. La somme de ces 2 carrés doit correspondre à la somme du carré de l’hypoténuse. C’est également appelé la règle du 3,4,5. Cinq étant l’hypothénuse.

 

Utilisation du niveau laser pour aligner des prises

Enfin au moment de la pose de la derniere plaque de placoplatre, pour réaliser les cloisons, la découpe afin de placer les boitiers pour les prises de courant est importante. L’idéal, est bien sûr, d’aligner verticalement les prises.  Le laser permet facilement de les aligner.

C’est d’ailleurs également valable pour les arrivées d’eau chaude et froide en PER.

 

Les autres applications possibles du niveau laser

Voici d’autres utilisations du niveau laser qui me viennent à l’esprit :

  • Démarrer du carrelage mural avec une parfaite horizontalité
  • Placer un cadre horizontalement
  • Vérifier l’horizontalité d’un mur, muret
  • Positionner une cuisine correctement
  • Etc…

Comme vous le voyez, sur un chantier important (tout l’intérieur de la maison) l’investissement en vaut vraiment la chandelle. Si vous construisez avec Mikit ou Castors, n’hésitez pas.

 

Vous qui êtes bricoleur, pouvez-vous vous passer d’un niveau laser ? Quels sont pour vous les utilisations du niveau laser ? Dites-moi tout ça en commentaire.

Crédit photo [ddpavumba] / FreeDigitalPhotos.net

10 réflexions au sujet de « Les utilisations du niveau laser »

  1. Pierre@Laser de chantier
    Une fois que l’on a gouté à ces lasers, il est difficile de s’en passer tellement les applications sont nombreuses, comme tu l’as d’ailleurs bien expliqué.
    C’est même à se demander comment nos “pères” faisaient sans ! Et pourtant nos cathédrales sont d’aplomb.
    Sans pour autant dire que le laser est une révolution dans le bricolage, ce petit objet qui tient dans la main est une avancé importante dans la boite à outils de n’importe quels bricoleurs ou même professionnels qui se respectent
    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article
      Bonjour,

      En effet, c’est vraiment super utile et un des premiers investissements à réaliser lorsque l’on bricole, notamment pour le placo et le carrelage. C’est vite rentabilisé en temps gagné.

      Répondre
  2. Benjamin@plomberie
    Le niveau laser est un outil dont je ne peux plus me passer. Par contre, il faut faire bien attention au moment de l’achat, tous les niveaux laser ne se valent pas, loin de là. Il vaut mieux donc choisir le sien en toute connaissance de cause et en fonction de l’utilisation prévue.
    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article
      Oui en effet, il y a des paramètres importants à prendre en compte, comme la couleur rouge ou vert. Selon les infos que j’ai trouvées les lasers verts se verraient mieux. Il y a également la précision du laser selon la distance et également les différentes configurations.

      Le laser que j’ai acheté permet de tracer des horizontales, des verticales et également de combiner les 2, ce qui est pratique dans toutes les situations.

      Enfin je conseille également le pied qui permet de fixer le laser à n’importe quelle hauteur. C’est très pratique pour les plafonds par exemple.

      Répondre
  3. xav@niveau laser
    Je confirme le niveau laser devient indispensable pour tous type de travaux, le faisceau vert permet effectivement une visibilité beaucoup plus importante pour l’intérieur, par expérience pour l’extérieur seul la portée du laser à une importance car il faut impérativement travailler avec une cellule de réception laser la visibilité du point laser est pratiquement nulle (ou nulle par temps ensolleillé).
    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article
      Bonjour,

      Merci pour ces précisions au sujet des niveaux laser. Je ne peux que le conseiller car je pense avoir gagné des dizaines d’heures grâce à son utilisation.

      C’est un investissement qui vaut le coût et le coup 😉

      Répondre
  4. Tom
    Bonjour,
    Effectivement le niveau laser est un gain précieux de temps. C’est un investissement qui vaut le coup en effet.
    Répondre
  5. Philippe
    Bonjour

    j’ai le PCL 20 de bosh, je confirme pour le placo c’est le top !

    Par contre pour le carrelage, je ne comprend pas comment vous vous en servez ?

    Car vous parlez d’une régle c’est le triangle du maçon 3-4-5 mais comment projeter au sol avece le bosh ?

    Poser a ras de carrelage ?

    Si vous pouviez développer la méthode pour le carrelage avec ce laser je suis preneur.

    Merci encore

    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article
      Bonjour,

      Pour le carrelage, voici comment je procède en pratique :

      1) vérifier la perpendicularité des murs : je place un carreau contre un des murs avec les croisillons pour l’espacement pour le joint. Je trace les coté du carrelage sur le sol. Avec le laser posé au sol je projette le long d’un des cotés tracés. Je trace cette ligne. Je calepine ensuite pour voir comment j’arrive sur les murs.

      Oui le laser doit se poser au sol pour le carrelage, ainsi que pour tracer les cloisons. Il permet également d’aligner précisément les carreaux sans utiliser de règle de maçon.

      Si les murs ne sont pas tout à fait droit, le mieux est de démarrer du centre de la pièce ou mieux du seuil de la porte d’entrée, je pense. Ce qui permet d’avoir des découpes au fond de la pièce, donc moins visibles.

      Salutations

      Répondre
  6. Philippe
    Bonjour,

    Merci pour les conseils, effectivement je comprend mieux maintenant.

    Mais bosh vend un laser dans les 80euro qui fait équerre, je me pose la question de l’investissement pour carreler ma maison et me facilité la tache.

    Car aligné une ligne laser au sol avec un tracer, je l’ai fait pour les cloisons mais sur de longue distance quelques mm ça fait vite un ou deux centimetre sur la fin alors faut bien faire attention.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *