Test d’un rabot électrique de la marque AEG

de | 4 mars 2015

Je me facilite les travaux !

Recevez régulièrement les meilleurs tutoriels, guides pratiques et vidéos gratuits pour des travaux moins cher, plus simples et sans mauvaise surprise.

 

Mon équipement de bricoleur se composait jusque là de quelques outils indispensables pour le travail du bois :

  • Une perceuse
  • Une scie sauteuse
  • Une scie sabre
  • Une scie circulaire
  • Et enfin une défonceuse

Cela me permettait déjà de réaliser un certain nombre d’assemblages. Mais il me manquait un outil de choix qui permet rapidement de faire des économies et je vais vous expliquer pourquoi.

Lorsque je travaille le bois je pars directement de bois raboté pour n’avoir plus que du ponçage à réaliser avant de faire les finitions. Or ce bois est beaucoup plus cher que du bois brut. Lorsque l’on travaille avec du bois peu onéreux comme le pin ou le sapin, prendre du bois de charpente comme matière première est très économique car volige, chevrons et  planches de coffrage ne coutent quasiment rien.

Mais pour pouvoir travailler ce bois, il faut un rabot électrique. Celui-ci a en outre d’autres utilisations que nous verrons dans le test.

Ouverture de la boite

Commandé sur hmdiffusion, le pack est composé :

  • du rabot,
  • d’un sac pour récupération des copeaux et poussières,
  • d’un deuxième jeu de fers carbures,
  • d’un guide parallèle,
  • d’une clef de montage/démontage.

Eléments fournis avec le rabot

Le sac peut se placer à droite ou à gauche en actionnant un bouton sur le devant du rabot.

La fabrication est solide, le rabot pèse relativement lourd et ne semble pas fragile.

Caractéristiques produit

Le modèle que j’ai reçu est le PL750 AEG.

Voici ses principales caractéristiques :

  • puissance : 750 W
  • vitesse : 16000 trs/min
  • profondeur de rabotage : 2 mm
  • profondeur de la feuillure : 12 mm
  • largeur de coupe : 82 mm

Le réglage de la profondeur de rabotage se fait à l’aide d’une molette.

Utilisation

Une molette permet de régler la profondeur de 0 à 2 mm. Pour faire plus il suffit de réaliser plusieurs passages. Le guide parallèle permet de définir la largeur de rabotage pour réaliser par exemple une feuillure.

Il y a également sur le dessous du rabot, au centre, une petite rainure permettant de caler un angle dans le but de réaliser un chanfrein.

Pour raboter correctement il faut placer la tête du rabot à plat, lames en dehors du bois, démarrer le rabot puis l’avancer doucement. Le socle est bien lisse et glisse très bien. Le guide parallèle est très costaud (celui que je possède sur ma défonceuse black et decker est beaucoup moins bien fini).

Appuyer relativement fort avec les 2 mains et avancer le rabot de manière constante. En fin de course relâcher la main avant et garder appuyée la main arrière jusqu’à la fin du passage.

Et là stupéfaction, je suis parti d’un bois brut et j’obtiens quelque chose de lisse, qui ne nécessite même pas de ponçage, en un seul passage.

Les utilisations du rabot électrique

Le rabot électrique est très utile pour :

  • Raboter du bois brut (qui est beaucoup moins cher),
  • Rectifier suite au sciage à la scie sauteuse ou circulaire, rarement parfaitement droit,
  • Créer des feuillures, pour assembler des pièces de bois,
  • Réaliser des chanfreins, avec un peu d’expérience. Il faut s’aider de la rainure située au milieu du socle et garder le rabot à 45° ce qui n’est pas aisé pour un débutant. Personnellement, je préfère pour le moment utiliser ma défonceuse pour ce cas de figure.

Réalisation d’un chanfrein à l’aide du rabot électrique AEG

Avantages et inconvénients

Avantages :

  • Présence d’une rainure en V dans la semelle pour la réalisation de chanfrein
  • solidité,
  • bonne prise en main, grâce à des poignées bien disposées,
  • grande longueur de câble,
  • présence du sac à poussière qui est de plus positionnable à droite ou gauche

Inconvénients :

Comme pour tous les modèles de rabots électriques, raboter sur une largeur supérieure à 2 fois la largeur de rabotage est compliqué. Dans le cas de ce modèle, qui fait 82 mm de large, la largeur maximale de rabotage est de 164 mm. Je m’explique. A l’aide du guide, faire 2 passages de chaque coté de la pièce de bois de 16 cm de large. Les 2 passages vont se chevaucher. Si l’on veut raboter sur une plus grande largeur, il faut faire plusieurs passes et finaliser par un ponçage.

2 réflexions au sujet de « Test d’un rabot électrique de la marque AEG »

  1. Alain
    Bonjour,
    Tout d’abord, je tiens à vous féliciter d’avoir pris le temps de réaliser le test de ce produit et de l’avoir partagé avec nous. Cependant, depuis votre article, les constructeurs ont sorti de nombreux modèles plus performants. Est-il possible de présenter dans votre blog les nouveautés dans ce secteur pour nous aider à faire le bon choix ? Merci d’avance !
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *