Poser des suspentes sur hourdis

de | 20 mars 2012

Je me facilite les travaux !

Recevez régulièrement les meilleurs tutoriels, guides pratiques et vidéos gratuits pour des travaux moins cher, plus simples et sans mauvaise surprise.

 

Poser des fourrures sur hourdis

 

Une des premières actions lors de la réalisation de son intérieur, est la pose de fourrures au plafond du rez de chaussée.

Sur un plancher béton, ce sont des suspentes qui se frappent entre le hourdis et la poutrelle. Ensuite, selon les cas, il faut viser dessus une suspente avec une vis perforante pour une hauteur supérieure à 7 cm. Sinon il faut y accrocher une suspente spéciale lorsque l’on souhaite moins de 7 cm entre le plancher béton et le plafond en Placoplatre.

Les fourrures se fixent tous les 60 cm. En ce qui concerne les suspentes, il faut les placer toutes les 2 poutrelles et alterner 1 rang sur 2 pour décaler les poutrelles.

Bien aligner les suspentes, en :

  • Mesurant
  • Utilisant un niveau laser
  • Utilisant un cordeau
  • Utilisant un cordeau à tracer

Ensuite si vous avez un isolant et des évacuations à fixer, je vous conseille de ne positionner qu’une fourrure sur 2 au départ. Car sinon, avec 60 cm d’espacement il est difficile de travailler au plafond.

C’est un travail de précision car on ne peut tolérer que des écarts de quelques millimètres. 0,5 cm grand maximum.

5 réflexions au sujet de « Poser des suspentes sur hourdis »

  1. trenditude

    Un grand travail de précision comme tu dis quoi! je ne sais pas si je me risquerai à le faire moi-meme mais c’est bon à savoir!
    merci pour l’astuce

    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article

      Bonjour,

      En effet, il faut de la précision, si l’on ne souhaite pas avoir des fourrures présentant des bosses et un plafond gondolé 😉

      Cela dit il suffit de prendre un repère sur la suspente (par exemple l’un des trous recevant les vis de fixation ou l’un des crochets qui permet d’ancrer la suspente de le hourdis). de bien mesurer les écartement de 60 cm et d’alterner une poutrelle sur 2 et le tour est joué.

      Au final sur un chantier complet, c’est une des activités les plus ludiques. En tout cas j’ai préféré à la pose de l’isolant.

      Salutations

      Répondre
  2. Frank@plafonnage

    A première vue, le travail paraît tout simple mais lorsqu’on s’y applique, c’est une autre histoire. Je te remercie quand même cher Judicael pour le tuto mais pour ceux qui ne sont pas habitués à ce type de travaux, je leur conseille vivement de faire appel à des professionnels.

    Répondre
    1. judicael Auteur de l’article

      Bonjour Frank,

      Oui ce sont des travaux à effectuer si l’on s’en sent capable sinon cela peut vite présenter des difficultés. De plus il faut être patient et motivé car cela peut prendre énormément de temps.

      J’ai mis plus d’un an à finir la maison et il y a encore pas mal de petites choses à faire 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *